23- 26 Juillet 1967 VIVE LE QUEBEC LIBRE

23- 26 Juillet 1967 VIVE LE QUEBEC LIBRE

Prix : 20.00€ TTC
Auteur DANIEL PIERREJEAN
HISTOIRE
Publication 01/12/2020 - PUBLIFRANCE
ISBN : 9782374550497   ref 1098
310 pages - Format 148x210mm - N&B
Quand, le 24 juillet 1967, Charles de Gaulle apparaît sur le balcon de l’hôtel de ville de Montréal, la foule présente d’environ 15.000 personnes est en liesse. Toute la journée, de Québec jusqu’à la métropole montréalaise, le Général a reçu un accueil digne de la Libération (ce seront ses mots).
De Gaulle déclare : « Vive Montréal! Vive le Québec! ». Alors que la foule exulte de joie en attendant le mot tant attendu et prononce son célèbre : «Vive le Québec libre !».
Dans l’entourage du Général, dans les heures qui suivent, des nouveaux messages cryptés inquiétants, arrivent de Paris. Les premiers de ces messages étaient parvenus au croiseur Colbert, lors de la traversée de l’Atlantique... La sécurité du président français est, semble-t-il, gravement en danger.
Cinq années après la fin de la guerre d’Algérie, les haines contre de Gaulle sont toujours, bien présentes... Alors qui veut abattre le chef de l’Etat? Des éléments disparates des restes de l’OAS ?
Même la presse québécoise évoque un risque d’attentat. Ses principaux conseillers sont inquiets. Le 26 juillet, le retour en France est programmé. Le Douglas DC8 du Général est surveillé jour et nuit... On craint vraiment un attentat... On craint un sabotage...
A propos de l'auteur


Spécialiste de la Seconde Guerre mondiale a écrit plusieurs ouvrages sur ce conflit majeur, dont L’Envers du Jour J et Parole du Jour J, ou de Gaulle face aux Américains, ou Les pilotes français dans la bataille d’Angleterre, Commandant René Mouchotte, Destin d’un Français Libre ou même encore, Les Forces navales françaises libres au combat, préfacé par l’amiral Philippe de Gaulle ainsi que plusieurs livres sur l’action des Justes...
A propos de l'éditeur

23- 26  Juillet 1967 VIVE LE QUEBEC LIBRE
Du même auteur
La Kriegsmarine et la base sous marine de la Pallice La Kriegsmarine et la base sous marine de la Pallice Tout a mal commencé à Omaha Beach ce mardi 6 juin 1944 à l'aube. À 5h45, 32 chars Sherman Duplex Drive (DD) amphibies sont mis à l'eau trop loin de la plage. Rapidement, en raison d'une mer formée, vingt-sept chars sombrent avec leurs équipages. Les bombardements aériens et navals vont se solder également par des échecs cuisants. À cause du vent et des courants, les péniches de débarquement abordent trop à l'est, et en désordre. Les troupes d'assaut chargées de briser les défenses allemandes sont directement exposées au feu de l'ennemi. Aussitôt que les barges touchent la plage et que les GI's foulent le sol de France, une pluie d’obus et de balles de mitrailleuses s’abat sur eux. C'est un véritable désastre. La première vague d’assaut est en un instant décimée : dans les premières cinq minutes de l’assaut, près de 90% de ses effectifs sont mis hors de combat. La grande majorité des officiers et des sous-officiers sont blessés ou tués et les survivants s’organisent comme ils le peuvent par petits groupes. « Il n'y a plus que deux genres de soldats sur cette plage : ceux qui sont morts et ceux qui vont mourir, alors bougeons-nous de là ! » leur lance le colonel Taylor, commandant du 16e Régiment Combat Team de la Première division d'infanterie US (Big Red One). Et pourtant quelques dizaines, quelques centaines de GI's, des officiers héroïques, des Rangers et des commandants de destroyers de l'US Navy vont redresser une situation catastrophique. Alors que la nuit tombe sur Omaha, plus de 34.000 soldats américains foulent le sol normand sur Omaha mais on déplore plus de 3000 soldats US tués ou blessés... L'opération « Overlord » est malgré tout sauvée. La bataille de Normandie commence. Dans 49 jours Paris sera libéré... 20.00€ TTC